Ves al contingut. | Salta a la navegació

Sou a: Inici / ca / Actes i Exposicions / 50 anys de la Francofonia

50 anys de la Francofonia

 

El Consell General té el plaer de celebrar els 50 anys de la Francofonia. El Principat d’Andorra té la gran sort de formar part de l’immens espai francòfon, que engloba 88 estats, governs i parlaments, amb més de 300 milions de dones, homes i infants que viuen en els cinc continents i que comparteixen una llengua comuna, la francesa. Tenint en compte aquestes xifres, podem afirmar que la francofonia és un espai d’oportunitats de desenvolupament econòmic i de cooperació internacional, especialment pel que fa a l’Assemblea Parlamentària de la Francofonia (APF), de la qual el Consell General del Principat d’Andorra en forma part, com a secció observadora des de l’any 1983 i com a secció associada des de 1989, esdevenint així, la primera organització internacional a la que pertany el nostre parlament.

L’Assemblea Parlamentària de la Francofonia (APF) té el seu origen a Luxemburg on, l’any 1967, es va constituir l’Associació Internacional de Parlamentaris de Llengua Francesa (AIPLF) que va reunir parlamentaris de 23 seccions procedents dels cinc continents amb l’objectiu principal de defensar la llengua francesa i de promoure la democràcia, l’estat de dret i els drets humans, en concret en la comunitat francòfona.

Trenta anys més tard, concretament el juliol del 1998 -i de conformitat amb la “Charte de la Francophonie”, document que té com a objectiu reforçar la cooperació i la solidaritat en el món francòfon-, l’AIPLF va canviar la seva denominació per la d’Assemblea Parlamentària de la Francofonia, denominació amb la qual se la coneix actualment. En el transcurs dels anys aquesta Assemblea ha evolucionat fins a esdevenir un òrgan consultiu de l’Organització Internacional de la Francofonia (OIF), un lloc de debat i d’intercanvi de la comunitat parlamentària francòfona i una gran xarxa de cooperació interparlamentària que agrupa parlamentaris de 88 seccions (55 seccions membres, 15 seccions associades i 18 observadors).

El dia 20 de març d’enguany, l’OIF celebra el seu 50è aniversari. Representants de 21 estats i governs van signar a Niamey (Níger), el 20 de març de 1970, el conveni de creació de l’Agència de Cooperació Cultural i Tècnica (ACCT). Aquesta agència va suposar el primer pas vers la cooperació francòfona en els àmbits de la cultura i l’educació. L’ACCT va esdevenir, en 1998, l’Agència Intergovernamental de la Francofonia, i l’any 2005, l’Organització Internacional de la Francofonia.

_______________________________


Le Consell General a le plaisir de célébrer les 50 ans de la Francophonie. La Principauté d’Andorre a la chance de faire partie de l’immense espace francophone, qui regroupe 88 États, gouvernements et parlements, avec plus de 300 millions de femmes, d’hommes et d’enfants vivant sur les cinq continents et partageant une langue commune, le Français. Compte tenu de ces chiffres, nous pouvons affirmer que la Francophonie est un espace d’opportunités de développement économique et de coopération internationale, en particulier en ce qui concerne l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), dont le Consell General de la Principauté d’Andorre en fait partie, en tant qu’observateur depuis l'année 1983 et en tant que section associée à partir de 1989, étant ainsi la première organisation internationale à laquelle notre Parlement appartient.

L'Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) a ses origines au Luxembourg où, en 1967, l'Association Internationale des Parlementaires de Langue Française (AIPLF) a vu le jour réunissant des parlementaires de 23 sections des cinq continents ayant comme principal objectif défendre la langue française et promouvoir la démocratie, l’Etat de droit et les droits de la personne, plus particulièrement au sein de la communauté francophone.

Trente ans plus tard, notamment en juillet 1998, et conformément à la "Charte de la Francophonie", document qui vise à renforcer la coopération et la solidarité dans le monde francophone, l'AIPLF a changé sa dénomination par celle d’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, dénomination actuelle au sein de laquelle elle est connue. Au fil des années, cette Assemblée a évolué jusqu’à devenir un organe consultatif de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), un lieu de débat et d'échange de la communauté parlementaire francophone et un vaste réseau de coopération interparlementaire qui regroupe  88 sections (55 sections membres, 15 sections associées et 18 observateurs). Le Consell General fait partie de cette Assemblée en tant qu’observateur depuis l'année 1983 et en tant que section associée à partir de 1989, étant ainsi la première organisation internationale à laquelle notre Parlement appartient.

Le 20 mars prochain, l'OIF célèbre son 50e anniversaire. Des représentants de 21 États et gouvernements ont signé à Niamey (Niger), le 20 mars 1970, la Convention pour la création de l'Agence de coopération culturelle et technique (ACCT). Cette agence marque le premier pas vers une coopération francophone dans les domaines de la culture et de l'éducation. L'ACCT est devenue, en 1998, l'Agence intergouvernementale de la Francophonie et, en 2005, l'Organisation Internationale de la Francophonie.

Le Consell General a voulu adhérer à cette célébration par le biais d'une commémoration des 50 ans de la Francophonie. Cet événement aura lieu le 16 mars 2020 à 12h00, dans le hall d’entrée du Consell General.

 

« Je crois avec conviction que la francophonie, avec ses 87 Etats situés sur les cinq continents, représente un immense espace d'opportunités de développement économique, une force d’action, d’influence et de partage. Il ne tient qu’à nous, andorrans de renforcer les liens et de travailler ensemble, avec les pays francophones et particulièrement avec la France notre protectrice depuis toujours »

Sra. Carine Montaner

« C’est un honneur pour moi d’être membre de la délégation de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie en tant que parlementaire du Consell General d’Andorre ; et ainsi de préserver les liens avec la langue française et la France, après tant de siècles d’histoire et d’amitié entre nos deux pays ».

Sr. Raül Ferré

« Souder des liens entre notre pays et la France est notre devoir en tant que parlementaires andorrans. La langue française représente culture et histoire, et la francophonie est le meilleur moyen pour renforcer notre amitié inconditionnelle ».

Sr. Marc Magallon

« Appartenir à la section d’Andorre à l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie offre l’opportunité de connaître ce que peux faire l’union à travers une langue au-delà des frontières nationales ».

Sr. Carles Sánchez

« Après avoir étudié, puis enseigné à l’école française, je m’emploie à présent à promouvoir la langue française dans mon pays, aux côtés de ma langue maternelle, convaincue de fait que l’usage du français est un facteur d’amitié et de rapprochement avec la France et tous les pays francophones ». 

Sra. Núria Rossell

 


Galeria d'imatges

« Juny 2020 »
Juny
DlDtDcDjDvDsDg
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930
Propers esdeveniments
Comissió Legislativa de Finances i Pressupost 16/07/2020 09:30
Comissió Legislativa de Finances i Pressupost 16/07/2020 10:30
Nova seu Planta -3 sala de compareixences públiques
Comissió Legislativa d’Educació, Recerca, Cultura, Joventut i Esports 16/07/2020 13:30
Nova seu Planta -3 sala de compareixences públiques
Altres esdeveniments
Xarxes Socials

Arribada Flama del Canigó. 23/06/2020